Le métier de traducteur qui exige de partir d'un texte et de le réécrire en restituant rigoureusement le sens, sans omettre un seul chiffre, sans sauter une seule ligne, donne des yeux de lynx. Il faut avoir le goût du détail.

Doté d'un véritable don pour traquer les fautes de frappe, les traits d'union en trop, les répétitions un peu lourdes, la virgule manquante, le relecteur professionnel vous aide à optimiser vos textes lorsque la qualité de votre communication compte plus que tout.


Vos supports de communication sont déjà rédigés en français ou traduits de l'anglais au français ? Leur relecture permettra d’éliminer toute faute de langue et, si vous le souhaitez, d’optimiser leur style.


* Chaque année, la nouvelle édition du Larousse est ainsi relue 7 fois et il reste toujours des coquilles...


* Sur leur blog et sur Twitter, les correcteurs du journal Le Monde partagent leur actualité comme lorsqu'ils nous précisaient ce mois-ci la différence entre Pas-de-Calais (le département) et pas de Calais (le passage maritime). Source : La langue sauce piquante et @LeMonde_correct.


Vous souhaitez vous assurer que le français que vous avez utilisé est le français de votre cible particulière ?

Vous voulez faire relire vos textes par une professionnelle de l’écrit ?

Vous avez déjà traduit, mais vous souhaitez vous éloigner d'une traduction trop littérale ?


Une rédaction ou une traduction relue par un tiers expérimenté est toujours meilleure.


Quels bénéfices ?


Le contrôle qualité de vos communications écrites vous apporte l'assurance :

  • D'une communication professionnelle

  • D'une syn­taxe et d'une ortho­graphe irré­pro­chables qui plaisent à vos lecteurs et améliorent votre image de marque

  • De l'amélioration de la lisibilité qui facilite la lecture et empêche vos lecteurs de décrocher rapidement

  • D'un meilleur référencement : car la qualité des articles serait évaluée dans l'algorithme Google.


Choisissez une correctrice qui maîtrise et écrit parfaitement le français ET AUSSI qui connait votre secteur d'activité. En effet, un relecteur/correcteur/traducteur n'est pas omniscient. Il ne peut traduire ou relire que les domaines qu'il comprend et qu'il connaît : choisissez de préférence un expert de votre domaine, qui en maîtrise le jargon et la technicité.


Les 3 niveaux de relecture possibles :

  • La relecture simple et formelle : correction orthographique et grammaticale, vérification qu’il ne manque pas de paragraphe, de mot, de lettre, cohérence des choix orthographiques tout au long du document, écriture correcte des dates, des noms propres.

  • La relecture sémantique : dans le cas d'une traduction, on fait appel à un 2ème traducteur plus senior qui vérifie le travail du premier.

  • La relecture stylistique : elle a pour objectif de rendre le texte plus fluide, plus vendeur, avec un lexique plus riche, voire optimisé pour internet. Pour des contenus qui contribuent à développer la notoriété d’une entreprise et à vendre.

Saviez-vous qu'il est possible de corriger à partir de fichiers web qui sont ensuite réimportés dans votre CMS (site) ?


Cet article a lui-même été corrigé par le logiciel Antidote (119 €) : il manquait une virgule :)


J'éspère que cet article vous a intéressé ! Si vous voulez le compléter ou si vous avez une question, laissez-moi un commentaire ou contactez-moi par email à joffretraductions@gmail.com



Derniers articles:
Archive

  • Gazouillement

Nathalie JOFFRE  I  FRANCE I  email : joffretraductions@gmail.com  I  + 33 (0)7 68 46 20 90