December 11, 2018

November 6, 2018

Please reload

Derniers billets

Moderniser le test de langue ... et réaliser l'ampleur des dégâts ?

May 23, 2019

1/10
Please reload

Tête d'affiche

Star Wars et la localisation en traduction

29.01.2016

Bonjour,

 

Vous êtes-vous jamais demandé pourquoi on avait traduit ainsi le film "Star Wars" en zappant le pluriel de l'anglais "wars" ? Question non rhétorique : merci de répondre à cette question en commentaire.


Grâce notamment à un billet de Geektonic cité plus bas, on apprend qu'il y a plusieurs traductions fausses ou étonnantes, et certaines mouvantes selon l'époque, dans les films de cette saga.  

 

Au-delà de la logique marketing (trouver un titre et des noms de personnages QUI SONNENT BIEN en français), cela me permet aujourd'hui d'évoquer la localisation linguistique qui est le pendant de l’internationalisation.

Dans la phase finale d’un lancement de produit (aliment, site internet ou autre) à l’international, la localisation est l’étape de prise en compte des sensibilités, cultures et coutumes locales. Une ADAPTATION en quelquesorte (oui, une trahison pour les fans de la saga interstellaire).

 

Dans certains domaines comme la traduction de logiciels, jeux vidéo et sites, il est toujours nécessaire d’adapter mais toute traduction écrite peut aussi impliquer des processus d’adaptation culturelle :

A l'écrit par exemple, on adaptera les éléments non textuels

comme l’adoption des monnaies locales, le changement de format des nombres

- on écrit 14.5 en anglais mais 14,5 en français - ,

des dates, adresses et numéros de téléphone ou le choix des couleurs, des paramètres légaux, ...

 

Au cinéma, la traduction est également adaptée pour coller aux images : mouvements des lèvres, rythme,..

ainsi des mots ou des nombres différents de l’original sont retenus. Les noms doivent donner envie, sonner parfaitement en plus d'être compris facilement.

 

Est-ce pour cela que Star Wars n'a pas été traduit en « Les guerres stellaires / des étoiles » ?

 
Et Harry Potter et la pierre philosophale (en VO) en « Harry Potter à l’école des sorciers » ? L'éditeur Gallimard jeunesse s’est en effet dit que les enfants de 6-10 ans français ne connaîtraient pas cette pierre.

 

Autres adaptations dans STAR WARS :

- D2-R2 devient R2-D2 (question de sonorité certainement).
 

- Pour Chewbacca qui devient Chictaba en français, on a reconnu une simple traduction littérale : en effet, Chewbacca est l’abréviation de Chewing Tobacco « Mâcher du tabac » ou « chiquer »…ha ha
 

-La traduction de « Darth Vader » en Dark Vador enlève beaucoup de subtilité au nom du personnage. En anglais, il pouvait sonner à la fois comme le père « vater » en allemand, la mort « death », la flèche « dart »,…,
- Le sabre laser français est en VO un « lightsaber », un joli sabre lumière,

 

- Le vaisseau de Yan Solo, ou en VO le « Millenium Falcon », fut appelé « Millenium Condor » puis on opta pour « Faucon Millenium » puis « Faucon Millénaire ».

Car les goûts locaux changent et ainsi vont les traductions des oeuvres qui durent !

 

Vous savez tout sur un des aspects du métier de traducteur que je trouve passionnant car cela fait appel à notre créativité et à notre grande connaissance des diversités culturelles.    

 

Sources :
Wikipedia
http://geektonic.fr/star-wars-ses-problemes-de-traduction/
 

Please reload

Suivez-moi sur Twitter !